Questions fréquentes 2017-05-29T14:16:55+00:00

Questions fréquentes

Nous espérons que vous trouverez les réponses aux questions que vous vous posez dans cette liste de questions fréquentes que nous avons élaborée.

Il s’agit du plus grand archipel au monde, et le quatrième pays le plus peuplé de la planète. L’Indonésie partage des frontières terrestres avec les pays de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Timor Oriental et Malaisie. Elle comprend cinq îles principales, Sumatra, Jawa, Kalimantan, Sulawesi et Papua, et recense 33 provinces, 30 archipels mineurs et un total de 17.508 îles, dont 6.000 inhabitées. La République d’Indonésie est située au sud-est asiatique et s’étend sur 5.150 km entre l’Australie et l’Asie continentale.

 

Yakarta est la capitale. Son nom « Indonésie » provient du latin « Indus », qui signifie « Inde », et du grec « nesos », qui veut dire « île ». Malgré sa population nombreuse, ce pays possède de grands espaces inhabités, ce qui lui permet de détenir la plus grande biodiversité du monde et de faire partie des pays mégadivers.  Bien que ses ressources naturelles soient abondantes, la pauvreté est une caractéristique de l’Indonésie contemporaine.

Au XVIe siècle, les Portugais découvrirent Raja Ampat.

En 1545, Yñigo Ortiz de Retes donna à ces territoires le nom de Nouvelle Guinée et les réclama au nom du Roi d’Espagne. Plusieurs explorations à la recherche d’or échouèrent. En 1714, l’Espagne dut céder son contrôle à Hollande et Angleterre.

Les Hollandais et les Anglais s’intéressèrent pendant longtemps aux matières premières d’Irian Jaya : la noix de muscade, l’écorce de « massio », le « trépang » (concombres de mer séchés), les carapaces de tortues, les perles, les oiseaux de paradis, le cuir et les esclaves. Les Anglais proclamèrent finalement un Protectorat à l’Est en 1884 et les Hollandais deux postes permanents à l’Ouest en 1899. Les frontières définitives furent établies entre 1895 et 1910.

Au cours de la Seconde Guerre Mondiale, la Nouvelle-Guinée fit son apparition sur la carte de l’histoire occidentale et devint un fort rival des forces japonaises et alliées. À la fin de la guerre, les Hollandais remportèrent les territoires indonésiens. En 1949, l’Indonésie obtint finalement son indépendance.

Sur les côtes de Raja Ampat reposent des bancs de sable, des falaises de jusqu’à 500-900 mètres, des mangroves et une végétation luxuriante sur toutes les îles de l’archipel. Le contraste de couleurs entre les eaux turquoise de l’Océan et le vert de la jungle profonde crée un paysage unique très pittoresque.
Sa culture : Certains villages d’Raja Ampat exercent toujours une pratique indigène pour la conservation marine appelée « sasi ». Certaines régions sont temporairement « fermées » à la pêche. Ce rituel est normalement accompagné d’une récolte traditionnelle et mérite d’être vu.

À Raja Ampat la religion prédominante est la religion chrétienne. On trouve plusieurs mosquées à Waisai, Sorong et dans beaucoup d’autres endroits de la Papouasie pour la population indonésienne qui est principalement musulmane.

Ses habitants : Les habitants locaux de la Papouasie sont très aimables et sont toujours prêts à rencontrer de nouveaux amis étrangers. Si vous ne savez pas parler l’indonésien, nous vous conseillons de hocher la tête (comme pour dire oui) ; c’est une coutume utilisée pour s’approcher des gens. Alors hochez tout simplement la tête ! N’ayant pas l’habitude de voir des visiteurs, il n’est pas étonnant de voir les Indonésiens s’approcher des étrangers pour assouvir leur curiosité et nouer la conversation.

Langue : L’indonésien (Bahasa Indonésie) est considéré comme l’une des langues les plus faciles à apprendre du monde entier ! Nous vous encourageons à apprendre quelques mots ! De plus, la prononciation est très semblable à la nôtre. Dans ce lieu reculé, il est difficile de trouver des gens sachant parler l’anglais. Mais quoi qu’il en soit, les Indonésiens sont des gens très aimables qui se feront un plaisir de vous venir en aide !

Le climat indonésien est clairement tropical. Étant donné sa proximité avec l’Équateur, les pluies et les orages intenses de courte durée sont fréquents à tout moment.

La mousson de l’Est qui souffle de juin à septembre apporte un climat sec, tandis que la mousson de l’Ouest, de décembre à mars, est porteuse d’un climat humide généralement accompagné de pluies. Des pluies de courte durée peuvent apparaître aux mois compris entre ces deux moussons, mais même en pleine saison de mousson de l’Ouest, les températures varient entre 21ºC (70 F) et 33ºC (90 F), excepté aux zones de plus grande altitude, qui sont beaucoup plus froides.

Les précipitations plus intenses ont lieu en décembre et janvier. L’humidité relative de la région se situe généralement autour de 60-100%.

À Raja Ampat il fait normalement chaud, mais après une longue journée de plongée, lorsque la chaleur donne un léger répit, un vêtement à manches longues sera le bienvenu.

Raja Ampat se trouve à GMT +9 heures, à l’heure standard de l’Est d’Indonésie (Eastern Indonésie Standard Time). La Papouasie se trouve à +1 heure par rapport au Bali et +2 heures d’avance par rapport à Yakarta.
La monnaie officielle est la Roupie indonésienne (Rp). Le taux de change varie fréquemment. La monnaie la plus utilisée dans la majeure partie d’Asie est le dollar (USD $). Actuellement le taux de change se situe autour de Rp 13.000 par USD $.

Pour retirer de l’argent en espèces, vous trouverez à Sorong plusieurs banques et distributeurs automatiques.

  • Votre attestation de plongée ou tout document qui atteste de votre statut de plongeur qualifié. Étant donné que parfois nous n’avons pas une bonne connexion Internet, nous ne pourrons pas le vérifier en ligne.
  • Votre propre trousse à pharmacie avec de l’ibuprofène, de la cortisone, des antihistaminiques et des médicaments contre la fièvre, la diarrhée, etc., difficiles à obtenir ici. Sans oublier des crèmes antibiotiques, de la Bétadine (ou similaire) et des pansements pour soigner facilement et rapidement tout type d’irritation de la peau.
  • De l’argent en espèces (de préférence des roupies indonésiennes) nécessaires pendant toute la durée de votre voyage à Raja Ampat. N’oubliez pas que vous vous trouverez dans un endroit très isolé. Heureusement dans la jungle il n’y a pas de banques !
  • Une lampe pour vos promenades et pour observer les animaux la nuit. Le singe Kus-Kus aime par exemple se balader la nuit dans les alentours de notre complexe.
  • Un chapeau ou une casquette, des lunettes de soleil, du produit anti-moustique (spécial zones tropicales), un paréo de plage, des batteries/des piles en plus. Mais aussi des tampons, car vous n’en trouverez pas à Sorong ! Notre mode vestimentaire est très décontracté.
  • Et emportez aussi vos indispensables !

Pour terminer, n’oubliez pas que toutes les compagnies aériennes limitent les bagages à 20 kg, alors n’emportez que le nécessaire !

Nous disposons d’une connexion 3G à Internet, ou ce que nous appelons 1/2G, ce qui signifie que vous aurez une connexion suffisante pour envoyer/recevoir des mails et des messages Watsapp mais pour quasiment rien d’autre. Notre connexion Internet est disponible pour nos clients de 17h à 19h.

Si vous désirez avoir accès à Internet toute la journée, vous pouvez acheter une carte Sim indonésienne de la compagnie Telkomsel et acheter un pack Internet.

Désolé, pour l’instant nous ne disposons pas de Nitrox.
Oui, vous trouverez un bureau de poste à Sorong (à côté du supermarché Saga).
L’hôpital le plus proche se trouve à Waisai, à 40 minutes en bateau. Waisai ne dispose pas de médecins familiarisés avec les traitements pour les plongeurs. En cas d’accident de plongée, le patient recevra tout au plus de l’oxygène et des premiers soins. En cas d’urgence, nous vous transporterions à Sorong (2-3 heures en bateau), où se trouve un hôpital mieux équipé : Angakatan Laut Naval (Bahari).

La Papouasie ne dispose pas de chambre hyperbare approuvée par DAN (Divers Alert Network). Rumah Sakit Umun (Waisai) est le lieu le plus proche disposant d’une chambre. La ville de Manado dispose également d’une chambre mais pour la rejoindre il faut prendre l’avion. L’évacuation et les traitements sont extrêmement chers et limités, une autre raison pour laquelle il est obligatoire de disposer d’une assurance en vigueur pour faire de la plongée, pour votre propre sécurité. Nous disposons d’oxygène pour les cas d’urgence dans notre complexe, mais il faut savoir que cet oxygène n’est pas suffisant pour traiter la maladie de décompression.

Oui. La Papouasie est une région exposée à la malaria et il est conseillé de prendre des précautions et de suivre les conseils des centres de santé locaux. N’oubliez pas que le médicament Lariam possède une efficacité réduite dans cette région à cause d’une souche résistante de malaria. C’est pourquoi ce médicament n’est pas recommandé pour voyager dans notre contrée. Par contre, vous pouvez prendre de la Malarone ou Doxycycline. Cependant, certains médicaments contre la malaria peuvent avoir des effets adverses chez certains plongeurs. Consultez DAN (Divers Alert Network) ou votre médecin pour connaître les traitements possibles contre la malaria pour les plongeurs, et aussi si les médicaments que vous prenez ne sont pas contre-indiqués pour les plongeurs.

Nous conseillons de dormir sous une moustiquaire, toutes nos cabanes en sont dotées.  Vous pouvez également utiliser un produit anti-moustiques (spécial zones tropicales).

Nos réservoirs d’air disposent uniquement d’une connexion avec joint de culasse. Si vous utilisez une connexion DIN, nous avons des adaptateurs disponibles. Cependant, ils ne sont pas en vente ici, c’est pourquoi nous vous conseillons d’emporter votre propre adaptateur pour être sûr d’en avoir un disponible.
Nous utilisons un système d’énergie solaire photovoltaïque pour couvrir nos besoins. Il s’agit d’une grande amélioration qui nous rapproche de notre modèle « éco-concept ».

De plus, l’électricité générée par notre système d’énergie solaire étant précieuse, nous prions nos clients de faire un usage responsable de cette électricité (ne pas laisser les lumières allumées si ce n’est pas nécessaire, etc.).

La tension électrique est de 220 volts. Les prises sont les mêmes qu’en Espagne, à deux broches.
Oui, sur l’île, mais elle n’est pas toujours bonne. Le meilleur opérateur est Telkomsel.
Tous les visiteurs devront disposer d’un VISA pour entrer en Indonésie, excepté les visiteurs des pays suivants, lesquels peuvent y rester jusqu’à 30 jours sans besoin de visa indonésien : Brunei Darussalam, Chili, RAS de Hong Kong, RAS de Macao, Malaisie, Maroc, Pérou, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam.

Le « visa à l’arrivée » (Visa on arrival) est délivré aux citoyens en provenance de : Allemagne, Algérie, Arabie saoudite, Argentine, Australie, Autriche, Bahreïn, Belgique, Brésil, Bulgarie, Cambodge, Canada, Qatar, Tchécoslovaquie, Chine, Chypre, Corée du Sud, Danemark, Égypte, Émirats Arabes Unis, Slovaquie, Slovénie, Espagne, États-Unis, Estonie, Finlande, Fidji, France, Grèce, Hollande, Hongrie, Inde, Angleterre, Iran, Irlande, Islande, Italie, Japon, Koweït, Laos, Lettonie, Libye, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Maldives, Malte, Mexique, Monaco, Norvège, Nouvelle Zélande, Oman, Panama, Pologne, Portugal, Roumanie, Russie, Afrique du Sud, Suède, Suisse, Surinam, Taïwan et Tunisie.

Le « visa à l’arrivée » est valable pendant 30 jours et peut être renouvelé (une seule fois) en respectant les conditions établies par les autorités indonésiennes. De plus, les visiteurs pourront entrer et sortir du pays à travers les 15 aéroports ou les 21 ports officiellement approuvés en tant que « portes internationales » par le Département de l’immigration de l’Indonésie. Les taxes de ce visa (35$ USD) peuvent être réglées à l’atterrissage.

Les conditions nécessaires pour la délivrance du « visa à l’arrivée » de 30 ou 7 jours sont les suivantes :

  1. Le passeport devra provenir des pays cités plus haut.
  2. Le passeport devra être valable au moins six mois à compter de la date d’entrée en Indonésie.
  3. Le paiement de 10$ USD ou 25$ USD (en fonction de la durée ou du visa demandé) devra être effectué à l’arrivée en Indonésie.
  4. Il faut impérativement disposer d’un billet retour. Les billets aller et retour sont obligatoires.

Demande de visa auprès des ambassades ou consulats de l’Indonésie.

Les autres ressortissants doivent demander un visa aux ambassades ou consulats indonésiens dans leur pays d’origine. En outre, le visa ne peut être remplacé par d’autres documents d’immigration. L’agent des visas doit délivrer le visa en présence du demandeur concerné.

Pour plus d’informations, consultez les ambassades et les consulats indonésiens. Consultez le site du Ministère des affaires étrangères pour en savoir plus : www.kemlu.go.id

Vous souhaitez prolonger votre séjour en Indonésie ? Deux options s’offrent à vous :

  1. Renouvelez votre visa à l’arrivée auprès d’un quelconque bureau d’immigration indonésien (30 jours maximum). Sorong dispose d’un bureau d’immigration (téléphone : +62 951321915). Vous devez demander le renouvellement avant l’expiration de votre visa. En général son délai d’obtention est de trois jours ouvrés, pour un montant d’environ 50$ USD. Vous ne pouvez renouveler votre visa qu’une seule fois.
  2. Demander un visa touriste auprès d’une quelconque ambassade indonésienne au monde. En général son délai d’obtention est de trois jours ouvrés, pour un montant d’environ 50$ USD. En général ce type de visa est valable pendant trois mois maximum. Un visa touriste en Indonésie a une validité maximale de 3 mois, mais permet un séjour non supérieur à 60 jours au cours de cette période de 3 mois.

REMARQUE : Ces conditions peuvent varier, c’est pourquoi nous vous recommandons de contacter une ambassade pour consulter les informations pouvant vous concerner.

Dépasser le délai de votre visa a un coût de 20$ USD par jour.

Oui, il y en a plusieurs : Belagri, Mambreramo, Swiss Belhotel…, ainsi que d’autres options plus économiques comme Lovensia Hotel.
Oui, nous avons un spectaculaire « house reef » (où nous avons parfois eu des raies manta, des requins, des dauphins, etc.). Les immersions sans guide sont au tarif de 15$USD. Tous les plongeurs doivent être expérimentés (Advanced Open Water) ou équivalent.